Construction symbolique des Aspects - 1.2 dissonance et consonance

Les Planètes ne parcourent pas le Zodiaque de façon isolée. Elles s'influencent les unes les autres. Les relations qu'elles entretiennent s'appellent des Aspects.


La construction symbolique des Aspects est à rapprocher de la symbolique des Nombres. En effet, comme nous l'avons expliqué dans notre précédent article, les Aspects sont issus de la division du Zodiaque :
  • 360/1 : Conjonction q
  • 360/2 : Opposition w
  • 360/3 : Trigone e
  • 360/4 ou 360/2/2 : Carré r
  • 360/6 ou 360/3/2 : Sextile t

DISSONANCE ET CONSONANCE


La Conjonction q n'est ni dissonante ni consonante. Elle divise le Zodiaque par 1 (puisqu'on ne peut diviser par 0).

Les Aspects dits "dissonants" sont les Aspects qui divisent le Zodiaque uniquement par un nombre paire : l'Opposition w (180° = 360°/2) dont découle le Carré r (90° = 360°/2/2 = 180°/2).

Les Aspects dits "consonants" sont les Aspects qui divisent le Zodiaque par 3 : le Trigone e (120° = 360°/3) dont découle le Sextile t (60° = 360°/3/2 = 120°/2).

LA CONJONCTION q OU LE 1


Lorsqu'on rédige une dissertation, on commence, dans la thèse, par exposer le présupposé du Sujet, le postulat de base. OUI ou NON
Le premier mouvement, concerne ainsi la réponse spontanée d'un individu à un stimuli extérieur, sa première réaction, le "premier jet", la "première impression"...
Elle fait appel à l'instinct, aux réflexes, voire à l'intuition. Il s'agit donc là d'une réaction inconsciente. L'inconscient, c'est ce qui n'a pas été formé par la conscience. L'inconscient n'a pas de forme. Il s'agit d'un mélange confus d'éléments psychiques parfois contradictoires mais indifférenciés.
L'individu fait preuve d'une fermeté, d'une affirmation d'autant plus catégoriques qu'elles ne sont pas le fruit d'un choix longuement réfléchi. Il est subjectif.
Ces actes simples et spontanés sont ceux auxquels l'individu a le plus tendance à s'identifier.

Le 1 symbolise l'Unité, à laquelle on peut associer les notions d'entièreté, de principe, de prémices, de primauté, de fondement, de simplicité, de liberté. Les Contraires y sont unis. Il s'agit du Moi primordial, de la Force passive, qui contient en elle le germe de toutes les possibilités de la création d'un phénomène. Il est associé à l'Espace et au Mercure alchimique E, vierge, ensemencé par le principe créateur.

La Conjonction q relie ainsi deux Planètes selon ces éléments symboliques. Leurs énergies se mélangent, fusionnent et répondent ensemble, parfois harmonieusement, parfois de façon contradictoire ou complémentaire, parfois confusément, mais toujours spontanément et fermement, aux stimuli extérieurs.

La Conjonction q est structurellement proche des Planètes qui mettent en jeu la Représentation :
  • Les trois Planètes de la Représentation, bien sûr :
    • le Soleil Q : représenter la Représentation ;
    • Mercure E : transcender la Représentation ;
    • Vénus R : expérimenter la Représentation
  • Jupiter Y : représenter l'Expérience
  • Uranus I : représenter la Transcendance

LES ASPECTS DISSONANTS OU LE 2


Après la thèse, on expose l'anti-thèse. On contredit le postulat de base. OUI/NON MAIS
Le deuxième mouvement vient ainsi remettre en question la première réaction. Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être au premier abord.
L'individu observe, discerne, différencie, sépare, contraste, nuance. Il fait l'expérience de la polarité. Il crée un dia-logue, une dispute. Il argumente son point de vue. Il apprend. Il tend à devenir objectif.
Il est surpris par ses découvertes, se désillusionne, s'émerveille.
Il a de plus en plus de difficulté à (s')affirmer car il prend conscience de la complexité des situations, des lacunes qui sont les siennes et des incertitudes qu'elles engendrent, des conséquences que peuvent avoir ses actes. Il est face à ses responsabilités. Il est contraint par ses propres besoins et ceux de son environnement.
Il s'agit d'une phase analytique, basée sur l'intellect.

Le 2 symbolise la Dualité, à laquelle on peut associer les notions de division, de multiplication, de discordance, d'affrontement, de complémentarité, de cohabitation, de contraste, de nuance, de complexité, de contrainte, de nécessité. L'Autre y est le Reflet de Soi. Il s'agit du Toi primordial, de la Force active, qui déséquilibre l'ordre établie, le dynamise, le met en mouvement. Il est associé au Temps et au Souffre È alchimique créateur qui ensemence.

Les énergies des Planètes reliées par un Aspect dissonant (l'Opposition w ou le Carré r) s'affrontent. Leurs différences sont exacerbées. Aux stimuli qu'elles reçoivent, l'une répond blanc et l'autre noir, se neutralisant l'une l'autre et créant des incohérences. Elles sont sources de conflits intérieurs, de frustrations et d'insécurité. Mais elles imposent un choix : celui de prendre position ou d'accepter. En permettant à l'individu de se remettre en question, elles lui permettent également d'acquérir rigueur et adaptation afin de ne pas subir les situations.

Les Aspects dissonants sont structurellement proches des Planètes qui mettent en jeu la Transcendance :
  • Mercure E : transcender la Représentation
  • Saturne U : transcender l'Expérience
  • Les trois Planètes de la Transcendance, bien sûr :
    • Uranus I : représenter la Transcendance
    • Neptune O : expérimenter la Transcendance
    • Pluton P : transcender la Transcendance

LES ASPECTS CONSONANTS OU LE 3

Enfin, on expose la synthèse. La synthèse n'est pas le tiède juste milieu entre la thèse et l'anti-thèse. Ce n'est pas un "parfois oui, parfois non, ça dépend". La synthèse tente de dépasser les contradictions. DE PLUS
Fort des arguments contraires précédents, le troisième mouvement invite à prendre du recul, offre une vision d'ensemble, adopte un nouveau point de vue, pose de nouvelles questions, ajoute son "grain de sel."
L'individu lâche prise quant à l'ambivalence de son incarnation. Il trouve un second souffle pour dépasser les limites qu'elle lui impose. Il est motivé. Il fait de nouvelles expériences, amorce de nouveaux projets, prend des initiatives. Il joue avec son environnement, le façonne, le transforme à son image, crée de nouveaux outils, de nouvelles structures.
Il comprend que l'analyse intellectuelle n'est pas le seul moyen d'appréhender le monde. Il découvre le plaisir, les affects. Il s'ouvre à l'autre dans son intimité, échange sur leurs ressentis.

Le 3 symbolise le Mouvement, auquel on peut associer les notions de motivation, d'adaptation, de création, d'innovation, d'ouverture, d'affranchissement, de gratuité. L'Autre y est un autre Soi. Il s'agit de l'Amour qui unit le Moi et le Toi ; de la Force créatrice, qui ré-équilibre les forces en transformant la matière. L'âme agit. Il est associé à l'Equilibre et au Sel 🜔 alchimique conservateur qui rassemble.

Les énergies des Planètes reliées par un Aspect consonant (le Trigone e ou le Sextile t) collaborent. Leurs différences sont dépassées et leurs similitudes exacerbées. Elles ne se contentent pas de saisir les opportunités qui se présentent mais prennent des initiatives. Elles sont sources de motivation et permettent à l'individu de se dépasser et de s'exprimer. Elles tentent également de conserver ce qui leur sied, ce qu'elles ont créé, de recréer ce qui a été perdu. Elles génèrent ainsi des fixations et des schémas répétitifs.

Les Aspects consonants sont structurellement proches des Planètes qui mettent en jeu l'Expérience :
  • Vénus R : expérimenter la Représentation
  • Les trois Planètes de l'Expérience, bien sûr :
    • Mars T : expérimenter l'Expérience
    • Jupiter Y : représenter l'Expérience
    • Saturne U : transcender l'Expérience
  • Neptune O : expérimenter la Transcendance

Aucun commentaire:

Publier un commentaire